Les Cauris.

 Les cauris : En usage jusqu'au XIXe siècle en Afrique comme instrument d'échange et réserve de valeur permettant l'épargne. Groupés en tas et souvent percés, ils facilitent le comptage dans les transactions commerciales. 

 La lecture du cauris: un art divinatoire...

Le cauris est un coquillage originaire des îles Maldives.Il a été introduit en Afrique bien avant la pénétration coloniale, ce coquillage servait de monnaie dans les transactions commerciales, en remplacement du troc. Après la découverte de la monnaie métallique, le cauris a alors été utilisé pour diverses autres fonctions : parures, décorations et objets de divination.

Les cauris sont utilisés dans divers pays d'Afrique et servent à la pratique des arts divinatoires. La lecture divinatoire à travers les cauris se fait en observant leur position relative dans l'espace où ils sont jetés ainsi que leur position les uns par rapport aux autres.


Cette position annonce la réception de quelque chose qui est porté par quelqu'un ; un colis, par exemple. 


Celle-ci indique une querelle entre un homme et une femme. Ici, on est dans la situation où l'homme domine verbalement. 


Celle-là annonce la réception d'une nouvelle 


L'interprétation "apparemment facile de ces positions" a popularisé cette forme de divination par exemple : dans les foyers, au Sénégal. Les femmes sénégalaises ont acquis la maitrise de cet art à force d'observer leurs ainés qui souvent  juste pour se tenir compagnie, pratiquent la divination de manière informelle. On raconte pourtant qu'une telle pratique peut entraîner une réelle  dépendance telle chez le pratiquant amateur et  qu'il pourrait se faire offrir en rêve une poignée de cauris. Et si toutefois,  dans son rêve le pratiquant accepte les cauris; on dit qu'il deviendra un véritable expert l'art divinatoire grâce à ses cauris.
































Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site